On entend régulièrement à la buvette que le niveau de Pro Elite Mixte diminue... Personnellement, j'aurais plutôt tendance à dire que le niveau des équipes en présence est plus homogène cette saison, mais de là à dire que le jeu s'affaiblit, il y a un pas que je ne franchirai pas!

Par contre, j'ai moi aussi la sensation que le jeu est moins agréable à regarder, avec souvent peu de buts dans les premières minutes et un dénouement dans les dernières secondes à la faveur de l'équipe la plus forte moins fébrile. Après avoir revisionné quelques uns des matchs du week-end (merci HB Studio), j'ai peut-être quelques pistes pour expliquer ce phénomène :

  • les défenses sont affutées : les joueurs se connaissent bien et les positionnements en défense me semble plus efficaces que par le passé
  • les différences de niveau de cavalerie diminuent : de plus en plus de chevaux réactifs et expérimentés à ce niveau
  • les joueurs connaissent parfaitement le règlement : ils l'utilisent donc souvent à la limite de la faute pour bloquer une sortie de touche, un départ d'action, un ramassage...
  • l'anti-jeu est monnaie courante : prise de bras, travers "discret", pression verbale, jouer la montre... Tout est bon pour pourrir le jeu et compliquer le travail de l'arbitre afin que le match tourne en sa faveur!

Et ce sont ces 2 derniers points, je crois, qui donnent l'impression que le niveau baisse, les joueurs ne pouvant laisser exprimer leur créativité offensive. Alors, certains me diront que la défense fait partie du jeu. Mais si défendre consiste à caler une faute la plus invisible possible pour avorter une attaque fluide et bien léchée, quitte à faire mal, quel est l'intérêt? Où est la gloire? On se dit "sport spectacle", mais si on continue sur cette voie, il y a fort à parier qu'on va s'éloigner du basket américain pour revenir à nos racines afghanes...

Cela dit, je ne dis pas qu'il faut interdire, ni même limiter, les contacts et l'aspect physique du sport. Je pense juste que le horse-ball souffre de l'anti-jeu et qu'on a l'impression que le gagnant n'est plus celui qui marque le plus de buts, mais celui qui aura empêché son adversaire d'en marquer plus que lui... par tous les moyens! Le résultat est le même, mais l'état d'esprit est tout autre!

Alors de grâce, cessons d'imposer des casse-têtes à nos arbitres, cessons de profiter de leurs faiblesses... Je n'ose même pas imaginer à quelles extrémités on arriverait si l'argent venait à s'en mêler. On est sans doute loin d'être prêt à se professionnaliser! Pour le moment, le ver est dans la pomme, notre sport redeviendra spectacle le jour où le fair play fera son retour sur les terrains de Pro Elite Mixte...