Tous les sports ont leur âge de prédilection : 14 ans pour la GRS et 65 ans pour la pétanque. Pour le horseball, si on fait la moyenne de l'équipe de France 2009, on est plutôt vers 28 ans. D'ailleurs, si on regarde la Pro Elite Mixte ces dernières années, on vérifie assez souvent que les joueurs arrivent à maturité en approchant la trentaine, les équipes dont la moyenne d'âge se rapproche de la vingtaine aillant généralement plus de mal à se faire une place.

Il y a probablement plusieurs raisons à cela :

  • les moyens financiers plus conséquent avec l'âge
  • l'équitation plus mature et parfois la chance de travailler avec le même cheval depuis quelques années
  • l'expérience qui vient au fil des matchs

On peut certainement trouver beaucoup d'autres facteurs qui entrent en jeu, mais ce qui m'amène à cette réflexion, c'est la remarque de Bertrand Leclerc (interview du 23/09), entraîneur de l'équipe d'Espagne, qui évoque très justement la jeunesse de sa sélection et l'opportunité de battre les français lorsque la génération actuelle aura passé le relai.

En effet, quels sont les profils des joueurs de l'équipe de France? Des cadres trentenaires ou presque, et des jeunes prometteurs qui ont à peine la vingtaine. Alors qui va remplacer les cadres actuels quand les jeunes espagnols seront à leur meilleur niveau dans 4-5 ans? Force est de constater qu'on n'a aucun joueur d'environ 25 ans avec une grosse expérience du groupe France à l'heure actuelle...

Deux solutions pour prévenir ce problème :

  • investir sur les jeunes prometteurs pour leur faire prendre de l'expérience au plus vite (mais en auront-ils les moyens entre études, budget et temps libre?)
  • intégrer des joueurs de 25 ans pour préparer le départ des cadres (mais est-ce qu'on en trouvera qui répondent aux critères de Thomas Soubes?)

Tout cela pour dire encore une fois que le boulot de sélectionneur va demander de plus en plus de rigueur dans les années à venir. Comment le sélectionneur va-t-il gérer le passage de témoin de cette génération dorée alors que la concurrence semble aller crecendo pour les années à venir? Qui vivra verra...