Pour lutter contre le fair-plaie qui règne actuellement sur les terrains, j'avais proposé il y a quelques temps de supprimer la P2. Ma proposition était loin de faire l'unanimité, ce qui se comprend. Toutefois, je trouve toujours injuste que le défenseur fasse trop souvent une faute sur le tireur en position de shoot favorable en espérant que l'arbitre sifflera P2 plutôt que P1. Dans tous les cas, le défenseur est gagnant puisque si il laisse shooter, il y aura certainement but aussi.

En revisionnant quelques matchs de Pro Elite, j'ai imaginé qu'on pourrait peut-être adapter un système équivalent aux lancers francs du basket. Ainsi, pour une faute commise par la défense sur un joueur en train de shooter, l'arbitre pourrait accorder un lancer supplémentaire à 10m :

  • si le shoot a été réussi mais que la faute méritait P1
  • si le shoot a été manqué et que la faute est sanctionnée par une P1

Ainsi, une faute grossière ou dangereuse sur le joueur en position de shoot peut entraîner un retard de 2 buts. Il y a fort à parier que tous les joueurs ajusteront un peu mieux leur défense basse et réfléchiront à 2 fois avant de commettre une faute technique quand ils ont manqué leur défense dans les derniers mètres.

Avec ce système, les attaquants victimes bénéficient d'une chance de réaliser une action à 2 points en compensation de la faute commise, ce qui peut peser sur l'issu d'un match engagé physiquement, comme on dit. Le temps mort nécessaire au lancer supplémentaire peut aussi permettre à l'arbitre de calmer les esprits de part et d'autre, ce qui n'est pas possible actuellement lorsque le joueur victime de la faute marque quand même le but.

Les P1 simples restent donc valables pour les contre-sens, les fautes au ramassage, en touche, sur un joueur qui défend ou sur un joueur qui attaque mais n'est pas en position de shoot. Je n'imagine pas spécialement de dérive possible à ce système de pénalités, si ce n'est la possibilité de se tromper sur la notion de "joueur en train de tirer", mais ça ne me semble pas plus subjectif que la faute du dernier défenseur sur l’attaquant qui se prépare à tirer au but que l'on sanctionne actuellement par une simple P1. Et vous, ça vous inspire?