Horseball Parions ChevalAlors que l'on multiplie les rencontres supports de paris sportifs pour 2011-2012, personne ne semble dresser de bilan des étapes tests de la saison dernière. J'ai récupéré quelques infos en provenance directe de la réunion des correspondants régionaux qui s'est tenue lundi dernier à Lamotte Beuvron, alors autant les partager avec vous :

  • on parie plus sur le horseball que sur le CSO, 260 paris pour Jardy contre 50-60 paris par étape de Super 10... m'enfin, ça casse pas trois patte à un canard!
  • la FFE touche 1% des mises mais chaque week-end lui coute entre 300€ et 400€... autant dire que pour le moment, ça tourne à perte!

Pourquoi et comment les choses seraient-elles plus favorables avec 15 étapes labellisées "Parions Cheval" cette saison, soit un investissement minimum d'environ 5000€ ? On me demande de parier et de convaincre des parieurs potentiels dans mon entourage... J'ai déjà pas la fibre du jeu d'argent, alors autant dire que je ne suis probablement pas le meilleur commercial pour cette mission. Même si j'imagine bien qu'il faut amorcer la pompe, ça me semble vraiment artificiel de compter sur les acteurs eux-même, d'autant plus quand on sait qu'on engraisse plus les opérateurs de paris sportifs que notre fédération. De même, compter sur les autres cavaliers semble illusoire : vous iriez parier sur une épreuve d'endurance? Sérieusement?

D'ailleurs, en parlant des opérateurs de paris, ça ne devrait pas être leur rôle de recruter des parieurs? On leur fournit infos, vidéos en streaming et support technique... et il faudrait aussi leur trouver des clients? Je ne suis pas expert dans le domaine, mais il me semble que le deal n'est pas très équitable. Vendre du rêve en prétendant que le horseball sera la vache à lait de la FFE dans quelques années, c'est bien, mais sans communication adéquat auprès du public visé, autant dire que le rêve a peu de chance de devenir réalité... surtout si c'est la fédération  du "cheval c'est trop génial" qui s'occupe de faire passer le message!

Je ne vais pas vous servir un couplet sur toutes les raisons qui font que le horseball est et restera un sport confidentiel, mais je peux vous dire que je garderai probablement mes euros pour payer une tournée à mes coéquipiers et un sac de carottes pour nos chevaux après notre prochain match, acte militant pour la pérénité du horseball si il en est ;o)