Je n'aurais pas dû publier mes pronostiques sur le déroulement de cette coupe d'Europe, les coachs les ont lu et se sont arrangés pour me faire mentir : les italiens sont venus avec de jeunes joueurs, plutôt incisifs qui plus est, Thomas Dubois n'a pas sélectionné Nicolas Thiessard et Jean-Baptiste Depons contre les belges, Jean-Baptiste a donc été contraint de casser une côte espagnole catalane, les français entament la finale sur un 3-0... Bref, j'avais tout faux ! Je pense que je vais m'abstenir de jouer aux paris sportifs à l'avenir !

Je n'avais pas non plus prévu que la finale du Championnat d'Europe de Horseball dans l'Arena d'EquiSud Montpellier serait payante. Plutôt une bonne nouvelle... si ce n'est qu'il y a fort à parier que ni la FIHB, ni les organisateurs n'en ont vu la couleur. Du coup, la grande majorité des aficionados du horseball ont resquillé pour éviter de débourser les 20€ du ticket d'entrée, acte militant s'il en est qui n'aura probablement pas manqué de redorer le blason de notre discipline. Pour une fois que le horseball était logé à la même enseigne que le CSI***...

La question se pose donc : est-ce que cette finale valait ces 20€ pour 20 minutes de jeu? Essayons de faire l'addition :

  • entame de match parfaite des français avec un 3-0 en quelques minutes : 15€
  • égalisation des espagnols catalans suite à 2 P1 en moins d'une minute : 10€
  • la moustache de François Tessier façon Hulk Hogan : 1€
  • mise sous pression de l'arbitre italien qui ne sait plus trop ce qu'il fait là : -5€
  • les insultes et autres sifflets qui fusaient dans les tribunes françaises et espagnoles : -5€
  • le travers défensif de Guillem Tana Montero qui couche son cheval : -10€
  • les shoots freestyles forcés et ratés de Romain Depons et Nicolas Thiessard en fin de match : -5€

Au final, un match évalué à 1€ symbolique, vendu 19€ de trop... 19€ pour lesquels on n'a même pas pu se consoler sur le CSI*** où Pénélope Leprevost ne va pas au barrage, où Le Prestige St Lois de Hus, le cheval de Kevin Staut, ne cesse de donner des coups de cul, et où le vainqueur, Touchable, sous la selle de Claudia Gisler, est probablement le cheval le plus moche de la compétition.

En dehors de tout ça, même si j'ai assisté à un match de horseball moyen (comme souvent les finales...) géré par un arbitre dépassé (à quand des formations internationales à Jardy par exemple?) dans une tribune de hooligans (pourquoi tant de haine?), la France est encore championne d'Europe... mais jusqu'à quand? En attendant ce jour là, nos internationaux devraient chouchouter un peu plus leur public (et pas uniquement parce que les espagnols viennent saluer les tribunes!) et respecter un peu plus leurs adversaires (dans tous les sports engagés, on met autant de pions que possible plutôt que d'essayer de faire le show en fin de match), ça servira l'équipe de France quand elle ne sera plus suffisante...