Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Equipement

Fil des billets - Fil des commentaires

17 fév.

PRO-HBALL, la boutique en ligne du horseball

[Equipement] Si votre matériel a souffert de la rudesse de l'hiver, sachez que la boutique PRO-HBALL (partenaire officiel du VI Toulousain) est fonctionnelle depuis quelques jours. Vous y trouverez du matériel de qualité, notamment la sangle de ramassage selon Sieur de Villeroy...

10 nov.

[Test] Sangle de ramassage selon Sieur de Villeroy

Ca fait maintenant plusieurs semaines que j'utilise la sangle de ramassage selon Sieur de Villeroy que m'a gentillement laissé Gaël de chez PAL-store pour la tester. Je commence donc à avoir fait le tour de la question, et je pense être en mesure de donner un avis réfléchi sur ce produit innovant.

Pour faire simple, il s'agit d'une sangle munie d'un système élastique en son centre, élastique surmonté d'une lanière en cuir réglable pour fournir un point d'arrêt. La sangle peut donc s'allonger progressivement si on tire dessus jusqu'à une longueur maximum définie par le réglage de la lanière.

Au premier abord, c'est déjà un très bel ouvrage. En effet, j'ai hérité de la toute première sangle jamais réalisée, et la qualité est déjà au rendez-vous : bon cuir, coutures et boucleries solides. La finition des sangles commercialisées depuis est encore meilleure, ce qui n'est pas peu dire!

Concernant les réglages, aillant hérité d'une sangle pour grands chevaux, avec 1m80 pour une jument d'1m60, j'ai dû réaliser des trous supplémentaires pour pouvoir raccourcir la sangle d'environ 10-15cm de plus que le minimum prévu. Cela dit, ça ne pose aucun problème à l'utilisation et avec une sangle pour petits chevaux, je n'aurais pas eu ce soucis. Il m'a ensuite fallu 2-3 entraînements pour trouver le bon ajustement pour les 2 passants des étriers et pour celui qui ponte les élastiques. Au début, j'ai eu tendance à régler le pont trop court ce qui ne me permettait pas de profiter de la souplesse des élastiques.

Au ballon en équilibre, ce système permet de régler la sangle plus court qu'à l'habitude, permettant ainsi une meilleure stabilité en suspension. Cependant, en cas de besoin, on bénéficie de la souplesse de l'élastique ce qui évite de forcer sur les genoux. C'est l'une des principale différence que je ressens par rapport à mon ancienne sangle et mes genoux s'en félicitent!

Au ramassage, je n'ai senti aucune différence du côté droit, côté où je suis le plus à l'aise et où je me sers très peu de la sangle. Par contre, la tension sur l'élastique et les quelques centimètres gagnés m'offrent un peu plus de confort à gauche où je suis moins souple. En préparant bien mon ramassage en amont du ballon, l'effet de l'élastique me permet de descendre plus bas plus facilement, et m'offre même une petite impulsion pour aider à remonter. Bien sûr,  il ne faut pas imaginer que ça va permettre à un mauvais ramasseur de prendre tous les ballons au sol. L'élastique offre juste un brin de souplesse supplémentaire pour éviter de trop malmener nos pauvres articulations déjà mises à rude épreuve... et c'est déjà pas mal!

Pour ce qui est du passage dans la martingale, le manchon en cuir qui recouvre le pont de l'élastique permet d'éviter la majorité des accrocs lors des ramassage. Il peut arriver que la sangle se bloque sur la martingale quand on ramasse successivement d'un côté puis de l'autre , mais ce léger problème se règle facilement en ouvrant au maximum l'attache de la martingale, ou en y rajoutant une boucle suffisamment large pour laisser passer la sangle.

Pour finir en s'intéressant au cheval, cette nouvelle sangle lui évite les cisaillements que peuvent provoquer des sangles plus fines au niveau des coudes. En effet, lorsque l'on tombe en arrière de la selle, lançant les pieds vers l'avant [1], la sangle vient s'appuyer sur les coudes du cheval. Avec cette sangle nouvelle génération, ce sont 2 larges bandes de cuirs rembourrées qui viennent se positionner sur les coudes, évitant ainsi tout effet de cisaillement/frottement.

Bref, ce produit est bien pensé et fonctionne très bien. Sans être révolutionnaire, il apporte du confort et nous permettra certainement de moins traumatiser notre corps que la première génération de horseballers [2]. On devrait donc voir rapidement tout le petit monde du horseball s'équiper en sangle Sieur de Villeroy [3].

J'aime :

  • la possibilité de jouer avec une sangle plus courte
  • l'élasticité qui évite de trop tirer sur les articulations
  • la finition de l'objet

J'aime moins :

  • le passage de martingale (mais c'est un détail qui se gère facilement)

[1] que celui à qui ça n'est jamais arrivé me lance la première pierre...
[2] même si on trouvera certainement autre chose pour se faire mal ;o)
[3] d'autant plus que son inventeur a eu la bonne idée de déposer un brevet international sur son idée... malin le type!