Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Raphaël Dubois

Fil des billets - Fil des commentaires

29 avr.

Tous sélectionneurs!

Horseball Equipe de France JeunesL'équipe www.horse-ball.org a eu la très bonne idée de réaliser un sondage auprès de ses lecteurs afin que chacun puisse proposer sa propre composition d'équipe de France pour le Grand Tournoi, étape préparative aux championnats d'Europe seniors qui auront lieu à l'automne prochain à Montpellier. Une façon de permettre à tous de s'exprimer... et peut-être d'éviter les éternelles querelles stériles qui suivent toujours l'annonce de la sélection officielle!

Quelques clics plus tard, voici la liste des joueurs retenus démocratiquement par les internautes :

La majorité a parlé... et elle ne prend pas de risques! Rien de bien palpitant dans cette sélection de vieux briscards de la scène internationale... On en serait même à se demander où sont les éternels insatisfaits qui ne se reconnaissent jamais dans l'équipe de France qu'on leur propose.

Par contre, quelque chose d'intéressant se dégage dans la suite du classement :

  • 2 nantais plébiscités à près de 30% et un 3ème tout juste à 10% (même si on sait qu'ils sont jeunes, beaux et ont beaucoup de groupies, ça reste quand même significatif)
  • 1 rouennais à 15%

Ce qui nous fait 4 promus dans les 18 joueurs mis en valeur par ce sondage, et je ne serais pas étonné qu'on ait un Maël Goisbault ou un Gérald Ratel en sélection. C'est même probablement souhaitable pour apporter un peu de sang neuf au groupe France car nous savons maintenant que nous ne pourrons pas éternellement nous reposer sur nos acquis pour battre les espagnols. En leur proposant la même équipe d'année en année, ils vont bien finir par trouver les failles.

Quoiqu'il en soit, Raphaël Dubois n'a que l'embarras du choix, et même si sa sélection ne fera pas l'unanimité, on saura dimanche si elle colle au moins à la majorité ;o)

16 août

Ethologue pour horseballers de haut niveau

Horseball Thomas SoubesIl y a quelques mois Raphaël Dubois obtenait de la FFE les pleins pouvoirs horseballistiques. Avec un responsable unique pour l'organisation du horseball français et pour la gestion des équipes de France, nous étions nombreux à nous inquiéter des résultats internationaux à venir. Avec 2 victoires en championnats d'Europe, le contrat est rempli pour 2010.

Je profite d'un article de l'HyppoBlogueur, pour rebondir sur le sujet du coaching des sélections nationales. En effet, la mise en parallèle des performances de nos équipes nationales de foot, d'athlétisme et de natation cet été met en valeur l'importance du management pour la performance internationale. En exagérant, on peut presque dire que les sportifs, bien préparés par leur coach habituel tout au long de l'année, doivent être amenés à se transcender par leur coach en sélection.

Le sélectionneur national doit donc être meilleur manager que technicien afin de mettre les athlètes en situation de réaliser leur meilleure performance. Il doit se reposer sur les techniciens pour permettre à ces athlètes de progresser le reste du temps. Une bonne connaissance du sport de haut niveau pour sélectionner un groupe de sportif cohérent et de l'expérience dans la gestion de groupe sont donc indispensables pour ce poste... bien plus que des compétences techniques pointues.

La centralisation du rôle de sélectionneur proposée par la FFE n'est donc pas nécessairement un handicap... dans la mesure où la personne retenue pour le poste est choisie en fonction de ces critères. C'est là que se trouve le danger : aujourd'hui, Raphaël Dubois tient sa place en s'entourant intelligemment... oui, mais demain?