Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - horseball féminin

Fil des billets - Fil des commentaires

09 déc.

Gaëlle Le Bris : "Un peu rouillée"

A quelques jours heures de l'étape parisienne du championnat Pro Elite Féminin, première étape réunissant les 8 équipes pour représenter le horseball au Salon du Cheval de Paris Nord Villepinte, entretien rapide avec Gaëlle Le Bris, chambérienne sur le retour, qui signe un bon début de saison avec ses coéquipières savoyardes.

Horseball Gaëlle Le BrisCommençons par mettre un petit fond sonore choisi par notre invitée :

Après quelques saisons sabbatiques à peaufiner ta résistance à la 3ème mi-temps dans les brasseries belges, pas trop difficile de se remettre à jouer les 2 premières sur le terrain?

Gaëlle Le Bris : Oh presque négligeable... A peine 7 jours pour se remettre d'un entraînement, prouesse de stabilité lors du premier match! Je pense que ces 4 années ont été comme un bol d'air frais pour moi, une sorte d'entraînement pour une meilleure reprise.
Non... sans rire! C'était horrible le début... Cela dit, j'attends qu'on vienne me défier sur la 3ème mi-temps !

Le trio des soeurs Le Bris est donc reconstitué à Chambéry, est-ce gage de gros objectifs pour la saison? Que valez-vous face aux collectifs adverses d'après toi?

Gaëlle Le Bris : Constitué pour la première fois même, alors difficile de savoir ce que ça va donner... Après, à trois face aux collectifs adverses, on n'ira pas bien loin, donc pour le "gros objectif" on est bien 6 à s'impliquer.
Que le meilleur collectif gagne !!

Vous aviez très bien débuté la saison, mais vous avez dû vous incliner face aux roses d'Agon. Comment ont-elles fait la différence pour vous battre?

Gaëlle Le Bris : Je pense que les joueuses nous intimident un peu !!!!
Le classement montre qu'on a en effet assez bien commencé mais notre jeu n'est pas encore bien calé. On gagne d'un petit point, ric-rac, contre Bellegarde, encore plus ric-rac contre Gif le lendemain, un peu mieux face à Chambly mais un peu la cata contre Agon. Elles ont été meilleures cette fois là : bon collectif, bonne cavalerie, bonnes joueuses. Ca ne pardonne pas d'etre à côté de ses bottes dans ce genre de match, espérons que ça n'arrive pas encore la prochaine fois !!
En étant un peu plus régulières sur un match, ça serait un peu mieux pour nous tout de même.

Ce week-end, il va falloir aller prendre des points à Barneville, les promues normandes qui font forte impression, et à Lacanau qui vise le podium. Comment vas-tu aborder ces 2 matchs?

Gaëlle Le Bris : En pleine forme! Les 2 equipes me paraissent plutôt pas mal mais je nous qualifie de la meme manière, alors voyons ce que ca donne dans la pratique.

Question un peu plus philosophique : comment caractérises-tu ta manière de jouer actuellement? Et surtout, comment aimerais-tu jouer dans un monde idéal?

Gaëlle Le Bris : Je la qualifierais d'un peu rouillée, mais qui commence gentillement à revenir à un état normal. Dans un monde idéal il faudrait que tout ce je fasse marche et que mon cheval idéal soit un poil plus réceptif à mes gros biscotos. Mais ce ne serait plus très marrant si je savais tout faire...

Merci Gaëlle! En te souhaitant que les soeurs Le Bris deviennent à la Pro Elite Féminine ce que sont les frères Depons à la Pro Elite ;o)

18 oct.

Pariez sur qui vous voulez!

Horseball Paris SportifsLa saison a démarré pour les filles le week-end dernier à Aix-les-bains et déjà ça chauffe sur la toile avec le sempiternelle troll "les filles sont nulles", et toutes ses variantes, du genre "les filles ne devraient pas jouer dans les salons", "les filles n'ont pas une pratique horseballistique de haut-niveau"... tous aussi fondés les uns que les autres ;o) Ca revient régulièrement sur le tapis, tout comme "la FFE est inutile", "les arbitres sont mauvais", ...

Bref, le horseball est envahi de trolls qui s'amusent à nous dresser les uns contre les autres. On n'est déjà pas bien nombreux, alors autant vous dire que les forces en présence ressemblent plus à la 7ème compagnie au clair de lune qu'à l'armée romaine en campagne. J'imagine qu'on succombe facilement aux charmes de ces guerres intestines car le horseball coute beaucoup mais rapporte peu rien. Du coup, on jalouse le voisin parce qu'on a l'impression qu'il a une plus grosse part du gateau que nous... quel gateau d'ailleurs?

Dans ce contexte, la mise en place des paris sportifs sur le horseball, si elle fonctionne, pourrait modifier notre petit monde de 2 façons différentes :

  • profiter à tous en ramenant assez de sous pour monter les projets de chacun
  • attiser les tensions et les jalousies en opposant ceux qui profitent de cette nouvelle mâne financière aux autres
En attendant, pleins d'espoir, l'arrivée de cette corne d'abondance, arrêtons de tirer sur l'ambulance et laissons chacun se consacrer au projet qui lui tient à coeur. Au final, seuls ceux qui tiennent la route survivent... et c'est difficile de prédire ce qui va marcher ou pas. Et pour ceux qui se préparent déjà à m'opposer l'argument de l'image du horseball auprès du public, je leur réponds dors et déjà qu'il faut commencer par avoir un public, quel qu'en soit la manière. Honnêtement, je ne saurais pas dire si les néophytes préfèrent regarder la Pro Elite Mixte, Féminine, l'équipe de leur village ou un match de moustiques ;o)
30 août

David guetta les filles au NHS

Petit condensé d'actions des matchs Portugal/Espagne et Angleterre/France. Probablement le choix des images, mais on ressent bien les bases solides de l'équipe portugaise et on note la circulation de balle un ton au-dessus des françaises. Quoiqu'en pensent ses détracteurs, le horseball féminin progresse... Cercle vertueux en perspective?

15 août

Championnes d'Europe de horseball!

Horseball Equipe de France FéminineElles sont championnes d'Europe! Après une série de 4 victoires, la France obtient son second titre européen de l'année avec l'équipe de France féminine de horseball.

L'ambiance est montée crecendo dans cette compétition, et la Coupe d'Europe se termine en apothéose avec un Centre de Promotion de l'Elevage rempli à ras bord. Plus de 4000 spectateurs se sont déplacés pour venir voir la finale, certains aillant même appelé au préalable l'organisation du Normandie Horse Show pour tenter de réserver leurs places!

Alors que la victoire des françaises était attendue, il faut féliciter le beau parcours des portugaises qui obtiennent leur premier podium international en horseball féminin. Surprenantes comme les a décrit Thomas Soubes, elles ont réussi à se défaire de l'Angleterre malgré un handicap de 6 buts à la mi-temps. Une belle preuve de combativité qui n'est surement pas le fruit du hasard, et il faudra probablement suivre ces filles de près dans les années qui viennent.

Petit bonus pour ceux qui, comme moi, n'ont pas pu se déplacer : un extrait de la demi-finales des bleues, le match France-Espagne.

12 août

Première Copa Ibérica de horseball feminin

En préparation de la Coupe d'Europe Féminine de horseball, des joueuses en provenance du Portugal, d'Espagne et de France se sont retrouvées à Palencia, à la Posada de Campos, début juillet pour jouer une compétition amicale. C'est l'équipe portugaise The Famous Grouse qui a remporté cette première édition de la Copa Iberica. Espérons que cette victoire n'est pas un présage concernant l'issue de la Coupe d'Europe qui se joue actuellement à Saint Lô en Normandie.

09 août

Des entraînements, des chèvres, des adversaires!

Horseball chèvreDans quelques minutes, les joueuses et leurs chevaux seront à Saint Lô, au Centre de Promotion de l'Elevage qui acceuille la Coupe d'Europe de horseball féminin. Elles n'ont pas chômé ces derniers jours afin de se mettre ensemble pour rentrer au mieux dans la compétition.

Avec Thomas Soubes, elles ont mis en place un jeu simple et efficace, plus camblysien que bordelais dans le principe. Chacune a trouvé sa place dans le système en fonction des qualités de son cheval.

Les lancers en touche devraient être le point fort de cette équipe avec des chevaux mobiles dans le rang, et la possibilté de lancer au second rang avec Estelle Léguevaques. Ce savoir faire au niveau de la remise en jeu risque en effet de faire défaut à la plupart des équipes adverses.

Nos deux premiers adversaires, les Pays Bas et l'Angleterre se sont entraînés aujourd'hui au CPE. Les observateurs rapportent que le niveau est assez faible pour les premières. Les secondes seront probablement plus inquiétantes, d'autant plus que leurs 2 pièces maîtresses, Zoe Kerry et Rachel Yarbrough, joueuses évoluant en France à Chambly, n'ont pas pris part à cette séance.

Demain, les choses sérieuses commencent, et il faudra profiter des premiers matchs de poule pour automatiser les stratégie de jeu et trouver des références communes.

NB : les experts en tortures moyenageuses auront vite deviné le calvaire qu'ont enduré les novices de l'équipe de France ;o)

20100808_01.resized.jpg20100808_02.resized.jpg20100808_03.resized.jpg20100808_04.resized.jpg20100808_05.resized.jpg20100808_06.resized.jpg20100808_07.resized.jpg20100808_08.resized.jpg20100808_09.resized.jpg20100808_11.resized.jpg20100809_00.resized.jpg20100809_01.resized.jpg20100809_03.resized.jpg20100809_04.resized.jpg

crédit photos : Julie Schneider

06 août

Sur la plage abandonnée ...

Horseball Equipe de France pLes filles de l'équipe de France sont arrivées à Agon-Coutainville pour préparer la Coupe d'Europe 2010 qui se déroulera à Saint Lô à l'occasion du Normandie Horse Show. L'occasion de se remettre gentillement du trajet entre trotting sur la plage, travaux manuels et détente.

Les choses sérieuses commenceront demain avec conférence de presse au Casino d'Agon-Coutainville et premier entraînement collectif sous la direction de Thomas Soubes. En ligne de mire, le premier match mardi prochain contre les Pays Bas. Cette nouvelle équipe sur la scène internationale est majoritairement composée de joueuses évoluant en Belgique et pourrait bien créer la surprise pour sa première participation à la Coupe d'Europe.

Le petit monde du horseball commence à graviter autour du sémaphore d'Agon, avec même un jeune pensionnaire chinois en transit après avoir assisté à Saint Georges d'Orques il y a quelques semaines. Les plus observateurs d'entre vous auront aussi remarqué une intruse sur la photo ci-contre. En effet, Hélène Petitdemange est venue donner un coup de grooming à ses camarades de Pro Elite Féminine.

Crédit Photo : Julie Schneider

01 juil.

[EDF] Bande de filles en bleu

Quelques jours après les finales de Lignières, on a enfin la liste des joueuses qui formeront l'équipe de France pour le championnat d'Europe :

  • Mathilde Dubosq (Agon) + Miss Meil : la seule joueuse qui joue à l'aveugle
  • Estelle Leguevaques (Agon) + Roi Med : incontestable
  • Morgane Lambert (Nancy CL) + Haryonpour faire bisquer Hélène pour un peu de taille dans le rang de touche
  • Claire Ferry (Lacanau) + Husland : clef de voute de l'effectif canaulais
  • Clemence Lamothe (Gif) + Aurore : pour refaire quelques cloisons nasales adverses... et pour sa vision du jeu
  • Marie Benoit (St Gervais) + Loise : détectée en cadet à l'ère Désormeaux, évoluant cette saison en Amateur Elite Mixte, elle a enfin décroché son ticket pour jouer en bleu.
  • Marie Quétier (Agon) + Jade : indéboulonnable!
  • Corinne Perraultot (Chambly) + Nimbus : expérience et efficacité

Réservistes :

  • Delphine Lebris (Chambery) + Nabuko
  • Julie Picard (Gif) + Intrepide

Une équipe à ossature rose pour aller jouer en Normandie, ça se tient! On renouvelle un peu plus que la moitié de l'effectif par rapport à Ponte de Lima, ce qui semble assez logique puisque quelques joueuses émergent du championnat de Pro Elite version 2010. Je n'ai pas suivi d'assez près ce championnat pour savoir si certaines auraient été plus légitimes... mais si elles n'insultent pas leur coach (d'ailleurs, qui remplira ce rôle?) et si elles ne font pas grêve, ça devrait faire une belle équipe!

18 mai

Supportez l'équipe de France de Horseball

[France] Le soutien à l'équipe de France féminine de horseball a commencé : des t-shirts "Supporter France" seront en vente le week-end prochain à Lamotte Beuvron. Les filles comptent sur vous pour amener vos t-shirts dans les tribunes du Normandie Horse Show en août prochain ;o)

07 avr.

[EDF] Le sélectionneur de l'équipe de France de horseball sera-t-il présent à Pompadour?

[EDF] Quelqu'un sait-il si le sélectionneur des équipes de France de horseball (ou l'un de ses délégués) sera présent à Pompadour? Faudrait pas oublier qu'on a un championnat d'Europe à gagner cet été...

- page 1 de 2