Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - horseball féminin

Fil des billets - Fil des commentaires

13 janv.

[Réflexion] Le horseball en avance sur le basket américain!

Pour faire suite à l'excellent HyppoBlogueur (que je vous recommande de lire régulièrement), je rebondis moi aussi sur la prédiction du mois de décembre : il est plausible qu'une femme jouera en NBA d'ici à 10 ans. On pourrait classer cette idée saugrenue avec les prophéties excentriques de Paco Rabanne si elle ne sortait pas de la bouche de David Stern, l'homme qui est en avance sur le sport et qui officie comme grand gourou de la NBA.

D'après lui, les femmes peuvent jouer avec et contre les hommes dans les sports où la force peut être contournée par d'autres qualités. C'est le cas du basket, c'est aussi le cas de l'équitation et par extension du horseball. En allant plus loin, on peut même dire que les capacités athlétiques sont encore moins déterminantes au horseball qu'au basket étant donné que celles du cheval peuvent compenser la carence du joueur.

Alors pourquoi les filles disparaissent petit à petit des plus hautes divisions mixtes? J'y vois 2 raisons : le machisme ancré dans notre culture et un encadrement qui n'est pas propice à l'épanouissement d'une fille dans le jeu. Pour le premier point, il va falloir attendre que la société évolue... Pour le second, il va falloir apprendre aux filles à jouer avec leurs armes. Une fille qui aurait un cheval au bouton comme Mikel avec Neska ferait probablement très mal sur un terrain, même si elle ne shoot pas à 20m. Pour le moment, le niveau équestre du horseballer moyen et de sa monture est plutôt pauvre et c'est encore la force qui a le dessus, sans compter que c'est plus long et difficile de dresser son cheval que de travailler son engagement physique.

Et pourquoi développer le horseball féminin? Je dirais qu'il faut en faire une sorte de laboratoire, un espace où les filles pourraient s'épanouir et développer leur façon de jouer. Pour moi, l'objectif serait qu'à terme les meilleures joueuses aient aussi bien leur place en Elite Mixte qu'en Elite Féminine. Tout le monde ne sera pas d'accord ça, mais je pense que le horseball féminin aura réussi le jour où il aura disparu! Ca voudra dire qu'on saura former des joueuses afin qu'elles rivalisent avec leurs homologues masculins en utilisant leurs propres atouts...

Tout ça pour dire que pour une fois qu'on a de l'avance sur la NBA, on aurait tord de s'en priver! Alors ne tombons pas dans la guerre des sexes, continuons de développer le horseball au féminin et assumons notre statut de sport mixte. Jouer de manière différente ne signifie pas qu'on ne peut pas jouer ensemble : Tony Parker et Tim Duncan ne pourront jamais avoir le même jeu, mais ils forment une équipe efficace. Et tout ce que dit David Stern, c'est qu'un de ces jours, Tony Parker sera probablement remplacé par une femme tout aussi performante que lui ;o)

11 janv.

Coupe d'Europe Féminine de horseball pendant le Normandie Horse Show 2010

[News] La FIHB tarde à publier l'info, mais Coup d'Envoi d'Agon-Coutainville annonce que la coupe d'Europe Féminine aura lieu au Normandie Horse Show 2010. Une bonne préparation en vue des JEM 2014 et une bonne visibilité pour le horseball féminin!

17 nov.

[Calendrier] Le casse-tête féminin!

Si vous vous intéressez un minimum au horseball féminin, vous aurez certainement été surpris par le fantastique calendrier de la saison Pro Elite Féminine 2009-2010. Avec ses 28 journées réparties sur 13 étapes pour 10 équipes, c'est du jamais vu! A quelques jours du lancement de cette compétition à Meurchin, revenons sur la génèse de cette étrange machinerie avec sa principale créatrice.

Quel est l'objectif d'un tel calendrier? Quels ont été les critères qui ont permis de l'établir?

Claire Ferry : Cette année, le calendrier découle d'une volonté commune de toutes les joueuses de PEF d'évoluer en matchs aller-retour et de rencontrer toutes les équipes engagées dans cette catégorie. Pour redorer le blason de ce championnat, nous souhaitions jouer dans des lieux prestigieux. Ces lieux ne pouvant pas toujours accueillir 5 matchs (créneaux horaires imposés par des salons par exemple), nous avons pris ce que l'on nous proposait. Ensuite il a fallu compléter ces week-end, tout en essayant malgré tout de limiter les kilomètres.

Comment s'est déroulé la création du calendrier? Quelles ont été les difficultés et comment se sont déroulés les échanges avec les différentes équipes?

Claire Ferry : Suites à des réunions qui ont eu lieu à Soissons, à Lamotte et à Lignières, quasiment chaque joueuse s'est exprimé et chacune a apporté sa pierre à l'édifice. Les premières difficultés ont été de négocier des créneaux horaires lors de certaines grosses manifestations. Ensuite, satisfaire toutes les équipes en limitant les kilomètres a posé de réels problèmes! En effet les équipes ne se retrouvent pas sur les mêmes week-end mais pourtant à la fin de la saison elles doivent toutes avoir fait 18 rencontres et ce deux fois contre les mêmes adversaires! Cela a été un véritable casse-tête! Certaines équipes ont du faire des sacrifices en augmentant leur kilomètrage afin de pouvoir rencontrer tout le monde. Les échanges entre les équipes ont été bons puisque dès le départ toutes les joueuses allaient dans le même sens à savoir faire un championnat en match aller-retour contre toutes les équipes

A première vue, est-ce une bonne façon de procéder? A reproduire la saison prochaine ou vaudra-t-il mieux s'organiser différemment?

Claire Ferry : La saison prochaine, la catégorie PEF repartira avec 8 équipes sur un système sportif de matchs aller-retour. J'espère que la plupart des manifestations pourront accueillir 4 matchs ce qui simplifierait les choses. Si tel n'est pas le cas et que le lieu permet de promouvoir le horseball, car c'est aussi un de nos objectifs, alors, nous pourrons repartir sur le même principe, c'est à dire scinder le championnat pour offrir du horseball à ceux qui le désirent.

Ce calendrier original est donc le fruit du travail acharné d'une poignée de joueuses qui se sont mis en quête de lieux pour accueillir les matchs et d'une logique pour les distribuer en concertation avec toutes les équipes. Claire en a fait la synthèse et a réussi à venir à bout de ce casse-tête. Cette logique éprouvante innovante pourrait-elle être appliquable aussi à l'Amateur Elite plutôt que la logique de poule Nord/Sud qui pose tant de problèmes règlementaires ces dernières années? En tout cas, félicitations à toutes celles qui ont participé à l'élaboration de ce projet... Et maintenant, place au jeu!

19 oct.

[CDF] Le horseball, les filles et le sport de haut niveau

Je m'étais planté dans mes pronostiques pour le 1er tour de la Coupe de France Féminine, mais en écoutant l'interview d'Eve Segear, je suis heureux de constater qu'elle a le même avis que moi sur les forces en présence à Equita Lyon.

D'ailleurs, c'est assez logique de penser voir Agon remporter la compétition. Si on part du principe que le horseball féminin fonctionne comme un sport de haut niveau, c'est nécessairement l'équipe capitalisant le plus d'expérience et de préparation qui doit l'emporter. Ainsi, on aurait par ordre de préférence :

  • Coup d'Envoi d'Agon : équipe stable et homogène depuis quelques saisons
  • Chambly : savoir faire camblysien avec un coup de pouce de Marianne Lecorre
  • Loire sur Rhône : équipe n'aillant jamais évolué à ce niveau associée à l'expérience d'Eve Segear
  • Ouest Lyon : nouvelle équipe formée de joueuses d'horizons différents

En fonction du tirage au sort, c'est donc les normandes ou les parisiennes qui devraient gagner la finale... Et si ce n'étais pas le cas, ça laisserait penser que le horseball féminin n'est pas encore un sport de haut niveau puisque l'expérience des individualités aurait pris l'ascendant sur l'expérience des équipes.

Parce qu'au final, la pratique d'un sport collectif à haut niveau, c'est simplement travailler avec des individualités pour en faire un groupe homogène et performant, non? D'ailleurs, plus on monte dans les divisions, que ce soit au foot ou au rugby, plus la hierarchie entre les équipes semble déterministe, l'appréciation de la performance du groupe étant plus palpable car beaucoup moins dépendante d'un ou deux de ses éléments. On ne dira jamais que Marseille gagne uniquement grâce à Niang ou que le Stade Toulousain ne vaincra que si Vincent Clerc est sur la pelouse, vous me suivez? Plus que l'addition des individualités, ce sera la manière de travailler, la qualité des joueurs sur le banc, la complicité entre les joueurs, ... qui entrent en ligne de compte, cf. équipe de France de foot :oP

M'enfin... la Coupe de France Féminine reste du sport, et dans le sport, tout peut arriver... surtout sur un match à élimination directe! Alors attendons de voir ce que vont nous montrer les filles à Lyon... et je croise les doigts pour qu'elles me confortent dans l'idée qu'elles sont à la hauteur d'un sport de haut niveau!

16 oct.

Tas de femmes au Normandie Horse Show 2009!

Horse Ball Normandie Horse Show 2009[Photo] Reçu ce matin par mail : tas de horseballeuses! Crédit photo : Gilles Perina pour Cavadeos à l'occasion du NHS 2009... (ndlr : Julie, Clémence = possibilité d'une idylle? Marianne = souffrance?)

05 juil.

[Tournoi] Des horse-balleuses au Normandie Horse "Ball" Show 2009

Communiqué du Coup d'Envoi d'Agon :

Le Horse Ball fait son grand retour en terre normande au NHS. 

Dans l’arène du CPE, qui avait vu la victoire de la France au Championnat d’Europe, dans une ambiance, digne des stades de Basket ; dans l’arène qui accueillera le Horse Ball en Démonstration aux Jeux Equestres Mondiaux 2014 ; les organisateurs vous proposeront un tournoi international Féminin. 

Un tournoi Féminin où 6 des meilleures formations Européennes s’affronteront pour remporter la Coupe du NHS et les 3000€ de dotation.. 

Les équipes évoluant devant vous seront : Lacanau, Angers, Chambéry, Paris, La Catalogne et les locaux du Coup d’Envoi d'Agon. 

Le tournoi  s’ouvrira le 11 août et la finale se déroulera le 15 août à l’occasion de la soirée du Grand National. 

Le tirage au sort des 2 groupes se déroulera lors de la conférence de presse du NHS, le Jeudi 9 Juillet à 11h30 au siège du Conseil Général de la Manche. 

A cette occasion sera tiré au sort le partenaire que représentera chaque formation : Agrial, Huitre de Normandie, Discothèque Le Milton, Mac Donald, Carrosserie Rucel, Label Cave… 

Vous pourrez suivre l’événement, tirage au sort, composition des équipes, montures, horaires, sur www.normandiehorseshow.com, www.coupdenvoi.net, et les matchs seront retransmis en direct via internet sur HBall.info  

Venez nombreux et nombreuses, encourager votre équipe préférée, camping, restauration etc… sur place.

22 mai

[Sports Co] Où sont les femmes?

A quelques jours de l'évènement majeur de la Pro Elite Féminine (la réunification nord-sud à Lamotte pour ceux qui ont du mal à suivre), je suis tombé sur cet article qui traite des difficultés du basket féminin. Le parallèle est vite fait avec nos horse-balleuses de haut niveau qui vont finir la saison à 10 au lieu de 12, et pour lesquelles on se demande encore à quoi va ressembler la saison 09-10...

Même pour un sport féminin relativement bien établi comme le basket, les filles semblent souffrir d'un manque de structure qui conduit à un manque de trésorerie... ou l'inverse! C'est l'histoire du cercle vicieux et même avec des années d'expérience, la tendance n'a pas l'air si évidente à renverser. Cela voudrait-il dire que les filles ne sont pas faîtes pour la pratique d'un sport co à haut niveau? Raccourcis machiste peut-être un peu simpliste ;o)

En parlant de machisme, force est de constater que les femmes actives, salariées ou entrepreneuses, sont moins bien rémunérées que leurs homologues masculins. Pour un sport amateur aussi couteux que le notre, ce point vient certainement renforcer l'effet du cercle vicieux.

Mais comme l'équitation est un sport largement fémininisé, les joueuses devraient pouvoir sortir leur épingle du jeu et se développer sereinement. Pour cela, il faudrait :

  • qu'elles se rendent maître de leur destin : qui choisit le format du championnat féminin? combien de joueuses ou même d'acteurs majeurs du horse-ball féminin participent à la commission horse-ball fédérale?
  • qu'elles s'émancipent par rapport au horse-ball mixte en terme de jeu, de communication, d'image...
  • qu'elles amènent des partenaires financiers à les soutenir : les acteurs commerciaux du monde équestre ciblent en priorité les demoiselles, pourquoi ne pas en profiter?

Alors mesdemoiselles (et ceux qui les soutiennent), on cesse de réclamer les miettes que laisse traîner le horse-ball mixte, on se retrousse les manches et on s'implique? Il y a déjà fort à faire pour développer le horse-ball mixte, alors n'attendez pas que ceux qui s'en chargent en aient terminé pour s'occuper de vous, sinon vous risquez d'attendre encore longtemps ;o)

28 nov.

[Culture] Une affaire de filles!

En répondant à cette interview, Christophe Désormeaux imaginait bien qu'il ferait grincer quelques dents, même s'il s'agit de second degré. D'ailleurs ça n'a pas manqué puisque Sernin Pitois s'est empressé de rebondir dessus pour donner sa vision de la chose. Le moins qu'on puisse dire, c'est que sa réponse est bien documentée et réfléchie.

Dans les grandes lignes, Sernin nous explique que la démocratisation des sports équestres conduit à une féminisation de la pratique (79% de licenciées en 2008) en opposition avec l'image de l'homme de cheval d'antan. Nous sommes donc dans une période transitoire où l'équitation élitiste et masculine du passé s'est ouverte au plus grand nombre, et particulièrement aux femmes. Et cela a bien sur des répercutions sur la pratique en elle-même puisqu'on abandonne progressivement les anciens dogmes domination et de soumission au profit de persuasion et communication.

Partant de ce constat, on imagine mal une jeune discipline comme la notre être plus rétragrade que ses aînées, non? Et de toute manière, si on veut se développer, il va bien falloir proposer quelque chose de sérieux et concret à ces 79% de cavaliers qui ne sont pas des hommes. Alors retroussons nos manches si on veut que les filles de Christophe puissent pratiquer le horse-ball avec plaisir et dans de bonnes conditions après leur majorité... Le horse-ball au féminin* est encore en chantier!

* vous noterez que je parle de horse-ball au féminin et pas uniquement de horse-ball féminin ;o)

page 2 de 2 -