Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - technique collective

Fil des billets - Fil des commentaires

08 nov.

Touche pas mon ballon!

Horseball Lancer en toucheLe week-end à Poitiers m'a confirmé, si il en était encore besoin, l'importance du rang de touche au horseball. Pour vous la faire simple, si on compare les premiers pas en Pro Elite des 2 promus de l'année, on se rend compte que c'est ce secteur de jeu qui a permis au Roumois de tirer son épingle du jeu, et à contrario, qui a assommé les jeunes nantais. Les deux équipes ont de la qualité dans le jeu, la circulation de balle et la détermination. Mais les normands ont trouvé des solutions pour récupérer les ballons en touche là où les nantais ont perdu leurs repères... et les ballons avec!

Les joueurs avertis savent que cette phase de jeu est aussi déterminante qu'elle est complexe. Il faut un lanceur lucide, des joueurs de rang intelligents et des chevaux parfaitement dressés et réactifs. De plus, toute cette mécanique doit être parfaitement huilée et synchrone afin de délivrer le meilleur ballon possible au relai pour lancer le jeu dans le sens de l'attaque.

Le règlement a su évoluer pour favoriser le dressage des chevaux par rapport au gabarit des joueurs. J'en veux pour preuve que le meilleur couple de touche de la saison passée, Thomas Péré sur Asporotz, ne s'illustre pas par son physique sur-dimensionné mais par la précision de ses déplacements sur la ligne. Moins de boxeurs, plus de bretteurs! Créer le décalage est devenu le crédo du joueur de touche et ceux qui ne savent pas le faire se retrouvent privés de ballon, ou du moins de sortie de touche en première intention.

Le horseballer a donc créé un nouvel air pour faire danser son cheval, à base de 3 pas en avant, 3 pas en arrière... et ainsi de suite jusqu'à la prise de balle. Si on devait choisir une facette de notre jeu pour acquérir nos lettres de noblesses équestres auprès de nos pairs cavaliers, ce serait le rang de touche, aussi technique qu'indispensable.

"L'art équestre, c'est l'art pour le cavalier de rester tranquille et de garder son cheval droit." Nuno Oliveira

22 juin

[Réflexion] La meilleure défense, c'est l'attaque!

Ce mondial de foot donne à réfléchir sur l'intérêt que suscite le sport pour les spectateurs :

  • les matchs sans buts du début ont été rasoirs au possible
  • le psycho-drame façon équipe de France est le moins bien ficelé des feuilletons de téléréalité de TF1 et M6 réunis
  • les équipes sud-américaines nous réconcilient avec le jeu
Conclusion, ce qui est stimulant dans le sport, c'est la technique et l'offensive... Si l'on veut que le horseball gagne ses lettres de noblesse, n'oubliez pas que pour gagner un match, il faut marquer plus de buts que l'adversaire et pas l'empêcher d'en marquer un seul. Passes sur un pas, shoots assurés, conquêtes de balle... autant d'outils pour atteindre cet objectif comme le font si bien l'Argentine, le Portugal et le Brésil en ce moment ;o)

06 nov.

[Coaching] Accélérer la circulation de balle

Horse Ball Coaching accélerer la circulation de balle

On a vu comment tourner en fond de terrain, voyons maintenant comment accélérer la circulation de balle sur les longueurs.

Intérêt : pour joueurs de tous niveaux afin d'augmenter la cadence des passes lors des phases d'attaque.

Consignes : les joueurs partent d'un bout du terrain pour aller marquer un but du côté opposé au galop. Que le but soit marqué ou pas, ils ramassent la balle et reviennent vers leur point de départ au trot, puis reprennent le galop et lancent une nouvelle attaque... et ainsi de suite. A chaque fois qu'ils prennent le galop dans le virage, le coach annonce un nombre de passes à réaliser dans la longueur avant de tirer. Les joueurs doivent réaliser exactement le nombre de passes demandé.

Jeu : on imagine que le groupe de joueurs est opposé à une équipe imaginaire. Chaque fois qu'ils réalisent le contrat de passe et marquent le but, ils gagnent un point, dans le cas contraire, c'est l'équipe imaginaire qui gagne un point. La première équipe qui arrive à 5 gagne le match. Pour pimenter l'affaire, le coach démarre le match avec un nombre de passes faible et augmente d'une passe à chaque nouvelle attaque. Par exemple, si on commence avec 3 passes, on terminera avec 7 passes si on réalise un sans faute (5-0 pour les joueurs)... mais ça peut aller jusqu'à 11 passes si les joueurs sont moins performants (5-4)!

Variante : Partir d'un nombre de passes supérieur à 3 et/ou rajouter des contraintes dans la circulation (occupation des 3 couloirs, changement de couloirs, ...)

Remarque : La difficulté de l'exercice est progressive, c'est donc un bon exercice pour se mettre en route au début d'un entraînement. Cet exercice permet aussi d'avoir une limite que le groupe doit essayer de dépasser à chaque fois qu'on le répète (par exemple réaliser un sans-faute en commençant à 3 passes, puis à 4 et ainsi de suite).

12 oct.

[Coaching] Alterner les types de virages

Toujours autour des 3 couloirs, voyons comment on peut travailler les différentes façons de tourner en fond de terrain.

Intérêt : travailler la circulation de balle dans les virages en alternant les différentes sorties de virages (à plat ou croisée) avec un groupe de joueurs à l'aise avec le ballon et leurs chevaux.

Mise en oeuvre : diviser une moitié de terrain en 3 couloirs de largeur égale à l'aide de plots. Laisser une zone d'environ 10m au bout du demi-terrain concerné afin de permettre aux joueurs d'avoir assez de place pour tourner.

Consignes : les joueurs circulent en groupe en se faisant des passes sur des aller-retours dans le sens de la longueur. Ils doivent se répartir pour occuper les 3 couloirs dans le demi-terrain où se trouvent les plots (sans sortir du couloir qu'ils ont choisi au milieu de terrain) et changer de couloir uniquement dans le virage en sortant à plat. Ils doivent sortir du virage du demi-terrain sans plots sur une trajectoire croisée pour aller se positionner dans l'un des 3 couloirs de l'autre moitié de terrain (sans choisir le couloir en face d'eux quand ils sortent du virage). Les joueurs ne doivent pas se gêner dans les virages, les premiers arrivés au bout de la longueur tournant large, les derniers virant plus serré.

Variante : marquer un but dans la moitié de terrain où sont placés les plots, ramasser le ballon dans la foulée, et continuer sur un nouvel aller-retour.

Remarque : Cet exercice est prévu pour être réalisé au galop. Il peut cependant se faire au trot en diminuant les dimensions de l'aire de jeu (40mx15m). Au galop comme au trot, plus les joueurs seront à l'aise, plus leur navigation sera fluide (pas de rupture d'allure ou de trajectoire) et plus la circulation de balle sera régulière et rapide.

Lors de la sortie de virage à plat, chaque joueur appelle le ballon en favorisant sa circulation sur la largeur du terrain. Lors de la sortie de virage croisée, chaque joueur va chercher du jeu en revenant plus ou moins vite vers le centre du terrain, favorisant ainsi la circulation en profondeur du ballon. Plus les joueurs seront expérimentés et leurs chevaux à l'écoute, plus ils pourront inverser cette tendance naturelle en prenant de la profondeur en sortant à plat ou en allant chercher de la largeur en sortant croisé.

26 sept.

[Coaching] Couloir central

Sur la même base que l'exercice des 3 couloirs, passons à une circulation de balle sur le couloir central.

Intérêt : pour travailler la circulation de balle en se répartissant dans la longueur du terrain, ou avec des débutants pour leur éviter de faire de trop grandes passes.

Mise en oeuvre : diviser le terrain en 3 couloirs dans le sens de la longueur à l'aide de plots. La largeur du couloir central doit permettre le passage de 2 chevaux de front, soit environ 4-5m. Laisser une zone d'environ 10m au bout de chacune des longueurs afin de permettre aux joueurs d'avoir assez de place pour tourner.

Consignes : les joueurs circulent en groupe en se faisant des passes sur des aller-retour dans le sens de la longueur. Ils doivent rester dans le couloir central et se croiser dans les virages sans se gêner. Cet exercice peut être réalisé au pas pour des débutants, au trot pour des joueurs expérimentés.

Jeu : chaque joueur qui fait tomber la balle (mauvaise passe ou mauvaise réception) ou qui sort du couloir central est éliminé de la circulation le temps d'un aller-retour de ses coéquipiers. Pour terminer l'exercice, il suffit de rendre l'élimination définitive et de permettre aux 2 derniers joueurs en jeu de marquer un but.

Remarque : Plus les joueurs sont à l'aise, plus ils doivent étirer leur répartition sur la longueur et glisser les uns par rapport aux autres. Idéalement, dans les virages, lorsque le joueur le plus en avant tourne en arrivant au pare-botte, tous les joueurs doivent tourner là où ils se trouvent, les derniers se retrouvant premiers. Ainsi, même dans les virages, les joueurs conservent leur répartition en profondeur.

06 sept.

[Coaching] Les 3 couloirs

La rentrée apporte son lot de nouveautés, il en va de même sur HBall.info. Je vais donc essayer de vous proposer régulièrement des fiches pratiques d'exercices que j'utilise lors de mes entraînements. Sans prétentions aucune, ces fiches vous donneront peut-être des idées... et n'hésitez pas à y porter votre contribution en commentaire, votre expérience ou vos suggestions permettront probablement d'améliorer ces exercices!

Commençons donc aujourd'hui avec la base du horseball : la circulation de balle sur 3 couloirs.

Intérêt : pour commencer le travail au ballon lors d'un entraînement, pour travailler la circulation de balle avec des débutants ou pour aider un groupe de joueur qui ne se connaissent pas à se familariser les uns avec les autres.

Mise en oeuvre : diviser le terrain en 3 couloirs dans le sens de la longueur à l'aide de plots. La largeur du couloir central varie en fonction du niveau des joueurs, d'environ 3m pour des débutants jusqu'à 15m pour les meilleurs. Laisser une zone d'environ 10m au bout de chacune des longueurs afin de permettre aux joueurs d'avoir assez de place pour tourner.

Consignes : les joueurs circulent en groupe en se faisant des passes sur des aller-retour dans le sens de la longueur. Ils doivent se répartir pour occuper chacun des 3 couloirs. Ils n'ont pas le droit de changer de couloir dans la longueur et sont par contre obligés de changer de couloir lors des virages au bout de chaque longueur. Ils doivent pouvoir se croiser dans les virages sans se gêner, et doivent aussi penser à se coordonner afin de ne jamais laisser un couloir vide. Cet exercice peut être réalisé au pas pour des débutants, au trot pour commencer le travail au ballon ou au galop pour des joueurs expérimentés.

Variante : rajouter une zone au milieu de la longueur où les joueurs doivent aussi changer de couloir, en plus des virages.

Jeu : chaque joueur qui fait tomber la balle (mauvaise passe ou mauvaise réception) ou qui sort de son couloir dans la longueur est éliminé de la circulation le temps d'un aller-retour de ses coéquipiers. Pour terminer l'exercice, il suffit de rendre l'élimination définitive et de permettre aux 3 derniers joueurs en jeu de marquer un but.

Remarque : Le placement dans les couloirs est libre, ne pas hésiter à préciser aux joueurs des 2 couloirs des ailes de se rapprocher au maximum du bord du couloir central afin de limiter la longueur des passes, particulièrement pour des joueurs débutants.