Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

26 janv.

[Vidéo] Couverture médiatique du championnat PEM

Je vous ai remis ce splendide reportage réalisé par l'équipe Get Live (pour ceux qui seraient passé à côté...). C'est de loin le meilleur reportage que j'ai jamais vu sur une étape de championnat de horse-ball et on ne peut que s'en féliciter!

En regardant cette vidéo, je me suis rappelé une réflexion que je me fais régulièrement quand je visionne un montage de horse-ball : le ballon n'est pas assez "visible". En effet, la mauvaise qualité d'image sur le web, couplée à la neutralité de la couleur du ballon rend souvent le suivi des action difficile. Et c'est d'autant plus dur pour un néophyte qui n'est pas habitué aux mouvements si particulier du horse-baller de haut niveau. A mon avis, le simple fait d'utiliser des ballons aux couleurs tranchantes (orange fluo, rouge sang,... rose!) pourrait permettre une bien meilleure utilisation des images mais surtout une bien meilleure compréhension pour un public non-spécialiste. Je serai curieux de savoir si les gars de Get Live arrivent aux mêmes conclusions après s'être frotté à leurs rushs pour nous fournir ce reportage... Pensez-y quand vous achèterez vos prochains ballons!

Sinon, pour rebondir sur les propos de Tom, je suis bien d'accord que 60€, ça fait très cher à l'époque du divx piraté, et ils en vendraient certainement beaucoup plus si le DVD avoisinait les 20€... Mais n'oublions pas que pour 60€, on peut aussi partir entre potes dans une voiture et louer une chambre au Formule 1 pour profiter de tout ça en chair et en os. Personne ne nous force à acheter des DVDs ;o)

27 déc.

[Vidéo] HB du Ch'Nord

Alors que la neige tombe dans le sud, quelques images de Horse-Ball venue du nord, de Meurchin pour être exact...

NB : un partie pris étonnant que de terminer sur un gros travers dévastateur, mais il y a sans doute une raison à cela...

11 sept.

[Vidéo] Dans la peau de Romain Depons

Quel hballer n'a jamais rêvé de jouer comme le capitaine de l'équipe de France? Aucun, non? Et bien, c'est notre jour de chance, la fée SoHorse a exaucé nos souhaits et nous embarque sur le casque de Romain Depons, le temps d'un match de horse-ball au Hat Tolosa. Alors scotchez-vous à l'écran et imaginez-vous que vous y êtes : sensations garanties!

Alors, ça fait quoi ces quelques secondes dans la peau de Romain Depons? Pas trop le mal de mer? ;o)

NB : j'en profite pour signaler que le montage que j'avais fait sur Romain et Zakaya à Beaucaire est entré, il y a quelques heures, dans le cercle très fermé des vidéos visionnées plus de 1000 fois sur SoHorse (et ça n'inclut pas les lectures sur HBall.info et les autres blogs qui l'ont reprise). En dehors de la fierté egocentrique qui m'anime, c'est aussi une bonne nouvelle pour la médiatisation de notre discipline, puisque je doute qu'il n'y ait que des horse-ballers parmi les internautes cavaliers qui l'ont vue... Bref, continuez à faire des oeuvres multimédia de qualité sur le horse-ball, il y a des gens qui les regarde!

Edit : j'ai juste oublier de préciser que la fée SoHorse est une récidiviste en matière de caméra embarquée puisqu'elle avait déjà réalisé le même souhait pour le CSO et le Ski Joëring...

24 juil.

[Podcast] Romain Depons, le King

Dernier épisode de la série, mais non des moindres : Romain Depons, n°1 de l'équipe de Bordeaux Blanzac et capitaine de l'Equipe de France 2007 (on verra pour 2008...). Sur le terrain, sa vision du jeu et son équitation couplés à l'explosivité de sa jument, Zakaya (PS), lui permettent de servir au mieux toutes les actions offensives et on le retrouve très souvent au départ de l'action ou sur la passe décisive. Pour la défense, il se place en dernier défenseur où la réactivité de Zakaya compense son manque d'expérience à ce poste. Sur les touches, il prend généralement le premier rang, mettant son adversaire en difficulté par la variété de ses feintes. Bref, Romain est un joueur très performant et vous n'avez qu'à le voir pour le croire :

NB : après analyse vidéo, le but au buzz (2'50''), tiré le long du boudin, a été shooté 2 foulées avant la marque des 15m, soit à une bonne vingtaine de mètres du cerceau et avec un défenseur en opposition! Ca laisse rêveur...

23 juil.

[Podcast] Mikel Le Gall, le sniper

C'est pas fini pour les montages, il me reste des images en stock! Cette fois-ci, c'est au tour de Mikel Le Gall, n°5 de Gif sur Yvette. Concernant son jeu, pour faire simple : Mikel est partout! Si on veut être un peu plus précis, on peut dire qu'il défend en poste bas et prend le 1er rang en touche où le dressage de sa jument, Neska (AA), fait merveille. En attaque, il joue sur toutes les gammes de l'attaquant, alternant le poste de meneur avec celui d'ailier, variant les appels devant et derrière... un vrai couteau suisse de l'attaque! D'ailleurs, on le retrouve très souvent à la construction et à la finition d'une même attaque grâce à sa très grande maîtrise technique du shoot et à l'expérience de Neska. Les images parlent d'elles-même :

21 juil.

[Podcast] Johann Pignal, la mouche

On continue encore et encore sur notre lancée avec Johann Pignal. N°6 de l'équipe de Chambly, Johann profite de l'expérience de sa monture, Mon Dauphin (PS), pour cisailler les attaque adverses très haut, souvent en jouant la mouche. Lanceur en touche offensive, il se place en second rang pour les touches défensives. En attaque, on le retrouve principalement sur les ailes et généralement sur des appels vers l'avant. Comme d'habitude, voici quelques images pour illustrer ces propos :

18 juil.

[Podcast] Nicolas Thiessard, le point guard

On passe au suivant avec Nicolas Thiessard, un des meneurs de jeu de cette sélection bleue et n°2 de l'équipe de Gif en saison régulière. Efficace en défense sur les postes hauts grâce à la réactivité de son cheval Phonak, Nicolas désaxe souvent les porteurs de balles adverses. En touche, il joue plutôt en relais et parfois en second rang. Lors des attaques, il part souvent balle en main ou en premier soutien du porteur et c'est donc souvent lui qui met l'action en place. Pour vérifier tout ça, vous n'avez qu'à jeter un oeil ci-dessous :

17 juil.

[Podcast] Florian Moschkowitz, le pivot

On continue notre tour des joueurs de l'EDF avec Florian "Mos" Moschkowitz. N°1 de l'équipe de Chambly, Florian joue de son physique au-dessus de la moyenne en 1er rang de touche et en dernier défenseur sous le but. En attaque, il prend le plus souvent le rôle de meneur de jeu en démarrant l'action balle en main. De manière général, il reste plutôt au centre des attaques utilisant sa taille pour finir une action désaxée ou réaliser une passe décisive. En compilant tout ça, on obtient quelque chose dans ce genre :

16 juil.

[Podcast] Benjamin Depons, le mini King

On continue la série des joueurs de l'EDF avec Benjamin Depons. N°4 de l'équipe de Bordeaux Blanzac avec Irole (AA), Benjamin lance habituellement les touches et joue indifférement en 2nd rang ou en relais lors des touches défensives. En attaque, il appelle généralement le ballon vers l'avant ou se place en premier soutien du porteur de balle. Pour défendre, il joue en poste bas (proche de son cerceau). Bref, je vous laisse apprécier en image :

14 juil.

[Podcast] Mathieu Laguerre, le rookie

Choses promises, choses dues, voilà les premières images que je vous ramène de Beaucaire. En fait, il s'agit du début d'une série de montage axés sur les joueurs de l'Equipe de France 2008. Donc on commence avec Mathieu Laguerre, le rookie de la sélection bleue. N°1 de l'équipe d'Aramon, Mathieu joue plutôt sur les postes bas (proche de son but) en défense. En touche, il utilise naturellement son grand gabarit dans le rang. En ce qui concerne l'attaque, il est le plus souvent placé à niveau ou derrière le ballon au moment où le porteur de balle attaque la défense adverse. Et maintenant, la preuve en images :

- page 2 de 3 -